Bilan

Notre bilan de l’Argentine 🇦🇷

L’Argentine… Cette terre immense et légendaire, aux confins d’un continent inconnu des européens il y a encore 500 ans. Et pourtant, ce sont bien les descendants des émigrés du Vieux Continent qui peuplent aujourd’hui principalement le pays. Fuyant la pauvreté, la famine et les guerres, les européens sont partis vivre « l’argentinian dream Â». Pour nous, le choc est assez brutal après notre passage en Equateur, Pérou et Bolivie. Les traditions précolombiennes quechuas et incas, encore si persistantes dans ces pays andins, ont presque disparues ici.

Ce qui fait de l’Argentine l’Argentine, ce sont avant tout les argentins !

Nous sommes tombés sous le charme de leur accent, si particulier, avec des sonorités italiennes, des « ch » à la place des « ll ». Ils sont généreux, prêts à recevoir, à nous aider. Leur culture, unique au monde, nous a également conquis. Partager un maté sur la place de la ville, assis sur un banc, en famille ou entre amis ; danser un tango au coin d’une rue ou dans les salons de danse ; leur musique, berceau du rock’n’roll latino-américain, qu’on entend partout en Amérique du Sud – musique traditionnelle, tango, rock, tonada, cuarteto, cumbia, et plus récemment, rap, reggaeton, electro.

Et comment ne pas mentionner les paysages argentins, et les gauchos qui les peuplent. Le contraste est fort entre le désert aride le long des Andes, du nord de Salta jusqu’au sud de la Patagonie, aux vastes steppes humides de l’Est qui longe l’Atlantique et le centre du pays : la pampa. Cette prairie immense et mère nourrissière des millions de vaches. Car la nourriture est également au coeur du rythme de vie des argentins, de la tradition de l’asado aux délicieuses empanadas.

Bref, on ne peut que recommander de visiter l’Argentine, qui fut notre coup de coeur de l’Amérique latine. 3 mois dans le pays ne nous ont donné qu’un aperçu de la richesse qu’il peut nous donner. Viva Argentina !

Notre itinéraire sur 3 mois

  1. Salta – une semaine
  2. Mendoza – 4 jours
  3. Cordoba – 3 jours
  4. Buenos Aires – une semaine
  5. Bariloche et sa région – un mois et demi
  6. El Bolson – 5 jours
  7. El Chatlén – une semaine
  8. Ushuaïa – une semaine
  9. El Calafate – 3 jours

Pour vous donner quelques chiffres

  • 11ème pays de notre tour du monde
  • 103 jours sur le territoire!
  • 10 653 km parcourus par voie terrestre
  • 42 voitures en stop
  • 19€ / jour / pers
  • 1 mois de volontariat
  • 5 fois la taille de la France et 2ème pays le plus grand d’Amérique du Sud
  • 45,81 millions d’habitants, dont 30% vivant à Buenos Aires
  • 3600 km de longueur
  • 14 langues autochtones reconnues
  • 42 parcs nationaux
  • 90 % de la population a des origines européennes.

Nos endroits préférés

  • Volontariat en Patagonie

En arrivant dans la vallée enchantée, ou « valle encontado » nous avons tout de suite su que le mois à venir serait un beau souvenir. En compagnie d’Hernan, Nati, nous avons appris énormément sur la culture argentine : partager maté, déguster un asado, cuisiner au feu de bois… Puis nous avons rencontré Daphné et Alex, devenus de très bons copains. Une chose est sûre, le départ a été difficile !!

👉 article ici 👈

  • El Chaltén

Depuis longtemps, la Patagonie était dans notre top 3 des destinations à ne pas louper. El Chaltén, ce petit village de montagne nous a permis de découvrir ces montagnes folles, des lacs toujours plus bleus, un magnifique glacier d’une étendue gigantesque et repousser nos limites lors d’un trek exceptionnel !

👉 article ici , et ici 👈

  • Ushuaïa

Un nom qui fait rêver, un décor incroyable, une météo indomptable, des animaux atypiques. Ces quelques mots résument bien notre séjour dans cette région extrême du globe, la plus australe de notre voyage.

👉 article ici 👈

  • Buenos Aires

Un petit mélange de Paris, Madrid, New-York, chacun s’y retrouve. Nous avons aimé l’ambiance de cette capitale parfois un peu folle, les quartiers sont tellement variés et les porteños charmants et accueillants !

👉 article ici 👈

Ce que l’on a le moins aimé

Bon, c’est bien parce qu’il faut trouver des points négatifs….

  • Le sujet de la crise économique omniprésent avec nos conducteurs qui nous ont pris en stop
  • Entendre que : Messi est un dieu, le meilleur joueur du monde… Blablabla 😛
  • Devoir donner une propina (pourboire) à tout bout de champ. Par exemple à la personne qui sort les bagages de la soute du bus, ou encore celle qui ouvre la porte du taxi sans que l’on ait rien demandé.

Côté culinaire

  • Empanadas : sans hésiter les meilleures de toute l’Amérique du Sud selon nous !
  • Asado et la délicieuse viande !!
  • Maté, on aime ou on n’aime pas cette boisson amère. 50 – 50 pour Théo (qui aime) et moi qui n’aime pas
  • Sorrentinos : pâtes fourrées type ravioles
  • Le vin !!
  • Les bonnes bières
  • Le dulce de leche qui est très similaire à la crème de lait ! Peut se manger comme pâte à tartiner ou alors fourré dans des viennoiserie ou tartes !
  • Media luna (demi-lune) : petit croissant très fin et bien sucrée
  • Les pizzas : plus de fromage que du reste, à partager de préférence à plusieurs, mais rarement déçu !

Le principal point négatif est la quasi absence de légumes dans les plats, souvent il n’y a que des pommes de terres.

Un peu d’histoire en vrac

1516 : L’explorateur espagnol Juan Díaz de Solís découvre la région qui deviendra plus tard l’Argentine.

1816 : L’Argentine proclame son indépendance vis-à-vis de l’Espagne lors du Congrès de Tucumán.

Au 19e siècle l’Argentine connaît une vague d’immigration massive, principalement en provenance d’Europe, ce qui contribue à façonner sa culture et sa société.

Juan Domingo Perón, un politicien populaire, est élu président et lance un mouvement politique appelé le péronisme en 1946.

1976 – 1983 : Triste période pour le pays après la prise du pouvoir par le général Videla. Une dictature autoritaire et anti-communiste est instauré afin de réformer toute l’Argentine au niveau politique, social, militaire et industriel. Des centaines de milliers de personnes ont perdu la vie ou sont encore porté disparus aujourd’hui.

1982 : La guerre des Malouines éclate entre l’Argentine et le Royaume-Uni, se terminant par la défaite de l’Argentine.

Depuis 2001, l’Argentine connaît une grave crise économique qui entraîne la démission de plusieurs présidents en peu de temps ainsi qu’une inflation record ! En mai 2023, le taux de change du peso argentin (ARS) avec l’euro (EUR) était d’environ 0,0040 contre 1,055 en juin 2000 !! Juste sur l’année 2022, l’inflation s’est portée à 94% !

Traditions

Le tango, une danse passionnée et sensuelle, est une tradition emblématique de l’Argentine. Les Argentins sont fiers de leur héritage tango et cette danse raconte l’histoire du pays.

L’asado, ou barbecue argentin, est une pratique culinaire incontournable. Les Argentins se réunissent souvent en famille ou entre amis pour griller de délicieuses viandes, notamment du bÅ“uf, sur de grands grills en plein air.

Le mate est une boisson traditionnelle à base de feuilles de yerba mate. Elle se boit dans une tasse appelée elle aussi « maté » accompagnée de sa bombilla ou paille filtrante. C’est une boisson conviviale, qui se partage avec ses amis (et pas que !). Certains peuvent en boire plusieurs litres par jour, vous pouvez demandez n’importe où, restaurant, bar, hôtel, station service afin de remplir votre thermos !

Le gaucho, ce cow-boy argentin est le gardien d’immense troupeaux de bovins dans la Pampa (région centrale d’Argentine). Il se déplace à cheval, chapeau sur la tête.

Anecdotes

Roly, le chien du camping de El Bolson qui joue avec des pierres comme si c’était des bâtons !

Théo qui sert de co-pilote mais aussi de responsable du maté dans une voiture qui nous a pris en stop

Clémence qui appelle les bodegas : bolinos pendant 3 semaines !

Au « paso del viento » le vent était tellement fort que Manon ne pouvait plus avancer !

Se faire doubler par une gamine de 4 ans dans la dernière montée du Fitz Roy, après déjà 9km de marche !

Passer une soirée chez une famille argentine alors que celui qui nous a invité n’est même pas présent !

Quelques musiques argentines

Le choix est difficile car nous nous sommes rendus compte que beaucoup de chansons entendues depuis la Colombie sont en réalité argentine. De plus, Théo s’est amusé à demander à nos conducteurs de nous donner chacun deux titres de musiques qu’ils appréciaient, la liste est donc plutôt longue ! Nous avons essayé de vous faire un mélange des différents styles.

5 commentaires

  • robin

    trop cool toute ces anecdotes!
    mais une petite question… la dulce de leche c’est pas juste le nom d’origine de à la crème de lait, qui est juste le nom traduit?
    bisou!!! (courage pour les quelque article a venir ^^ )

  • Saieg Fer

    Merci pour ce partage!
    Ça donne envie ! Je suis argentine mais du nord et je rêve d’aller en Patagonie .

    Le Dulce de leche est appelé en France confiture au lait. On le trouve dans beaucoup de supermarchés .

    Et les copilotes font toujours du maté pour le conducteur. C’est une tradition.

    Bonne continuation !

  • Franck

    Un plaisir de vous lire
    Je vis depuis 20 ans à Capital apres avoir voyagé comme vous en Argentine et ailleurs et les Argentins m ont conquis !!!
    Bonne route !
    Le coiffeur Breton de Bs As 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *